le mot du patron : La guerre des prix

De plus en plus, on entend que c’est trop cher, on va comparer les prix ou bien que les autres, eux, ils ne contrôlent pas tout ça comme nous …Très bien, je pense qu’il faut comparer la qualité, ou le rapport qualité prix. Entre ceux qui n’ouvrent pas les tableaux électriques, ceux qui travaillent sans autorisations, non assujetti à la TVA…   effectivement nous sommes trop cher en travaillant normalement, juste normalement selon une norme, une ordonnance…

Chers clients, ne vous contentez pas seulement d’une signature en bas de vos rapports, mais bel et bien d’un travail de qualité.

« Le gout Amer de la mauvaise qualité reste longtemps après le gouts agréable de l’achat à bas prix »